• Urgent : Recherche ambulance pour le CSI de Tajaé - Niger

     La commune rurale de Tajaé a une population de 38 432 habitants, principalement des éleveurs et des agriculteurs. Elle fait partie des quatre (4) communes que compte le département d’Illéla. Avec une superficie estimée à 506 Km², la commune de Tajaé compte 27 villages et tribus touaregs rattachées. Le village de Tajaé Nomade qui est le chef lieu de la Commune est situé à 7 km à l’Ouest sur le tronçon de la Route Nationale (RN29) reliant le Sud du pays et sa capitale Niamey (500km), avec le Nord-Niger, la région de Tahoua, et encore plus au Nord, Agadez.

     La Commune Rurale de Tajaé dispose de deux Centres de Santé Intégré (CSI) dont un qui se trouve au village de Tajaé Nomade. Ce CSI de Tajaé a été doté d’une salle d’accouchement par l’ONG humanitaire Concern.

     Dans ce Centre de Santé, le taux de couverture sanitaire opérationnel était de 40,77 % en 2005. Le personnel est composé d’un infirmier, d’un gestionnaire et d’un auxiliaire. Le CSI disposait d’une moto Cross DT 125 pour les interventions et les campagnes de vaccination, celle-ci est malheureusement en panne depuis 2 ans.

     En plus de la population du village, le CSI accueille tous les patients des villages environnants. Les consultations journalières sont de 60 à 100 personnes par jour et peuvent atteindre les 200 à la période pluvieuse d’été avec le paludisme. Le CSI est géré par un comité villageois qui se réunit chaque fin du mois pour faire le bilan et lancer la commande du renouvellement de stock de la pharmacie.
    Les maladies les plus fréquentes sont : le paludisme, la rougeole, la méningite, les diarrhées, les dermatoses, la cécité, la dysenterie, le rhume et les maux de ventre. Les causes d’accidents sont nombreux également, et particulièrement les brulures causées par le bois de chauffe et de cuisine, les accidents de motos. Bien que disposant d’une salle d’accouchement il n’y a pas de sages-femmes, et les problèmes rencontrés lors des accouchements sont nombreux

     En cas d’évacuation suite aux problèmes d’accouchements ou aux maladies, les hôpitaux les plus proches sont à 35 km de piste (Illéla, chef lieu du Département) et 85 km de route pour celui de Tahoua (chef lieu de Région). Avant de référer un malade, l’infirmier doit appeler l’hôpital d’Illélà pour se renseigner de la disponibilité de l’ambulance.  Ce même hôpital de référence dispose d'une seule ambulance pour les 4 communes de son département (dont celle de Tajaé) pour une population de 355 393 habitants. Pour pouvoir disposer de cette ambulance, il faut que le patient et sa famille aient les moyens de payer le carburant et le déplacement de l'ambulancier. Et quand bien même ces conditions sont remplies, si l'ambulance n'est pas disponible, il faut faire appel à un taxi brousse. Faute de moyen de transport, nombreux sont les malades qui ne peuvent recevoir des soins adéquats.

     Pour mettre fin à cette situation, notre Association cherche au près des bonnes volontés un don d’une ambulance, véhicule réformé, qui sera d’une utilité vitale pour la population. Nous faisons donc appel aux professionnels, corps des Sapeurs Pompiers, et sociétés ambulancières privées pour nous soutenir dans ce projet.

    Hier, dimanche 24 juillet, 2 jeunes du village ont eu un accident de moto. L'ambulance d'Illéla était en panne. Ils ont pu être évacués dans un pick up. malheureusement l'un d'entre eux est décédé sur la route qui menait à l’hôpital de Tahoua éloigné de 85 km du village.

    Il devient urgent et vital de palier à ce problème d'ambulance

    Merci d'entendre et de relayer notre appel 


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :