• saison chaude et coupures intempestives : bienvenue au Niger !

    Avril et mai sont les mois les plus chauds au Niger : les températures grimpent pouvant atteindre 43° à l'ombre .... je ne vous dit pas combien au soleil !!!

    Parfois un vent chaud et humide souffle ; la Mousson ; ou bien des nuages se forment, le vent se met à souffler et c'est une tempête de sable.

    Tout ceci annonce les pluies que tous attendent impatiemment...

    Les habitations modernes de Niamey en béton et toiture en tôle ne sont pas un exemple d'isolation : avec la chaleur l'atmosphère intérieure y est très vite étouffante, et sans climatisation elle devient intenable...on dort souvent dehors...

    Pendant cette période une boisson fraiche et de l'air frais sont très appréciés, sauf que.....

    ...sauf qu'avec les coupures d'eau et d'électricité la vie devient infernale !!

    "

    C’est devenu familier de vivre au Niger, surtout à certains moments de l’année, dans l’obscurité totale à cause des coupures d’électricité. On est si habitué que cela ne constitue nullement une gêne immense car les populations ont fini par se résigner en prenant leur mal en patience sans broncher face à ce fléau.

     

    Ces derniers jours également, on assiste impuissamment au retour de cycle infernal et récurrent des coupures qui engendrent d’énormes désagréments aux abonnés à tel point que ces derniers ne savent pas quoi faire pour y remédier, comment, pas par eux même, mais par le biais des autorités qui ont la lourde responsabilité de créer les conditions de vie meilleure à leurs contribuables.

    La Nigelec, société d’Etat, dispose d’un monopole naturel dans la production, la distribution et la commercialisation du courant électrique. Cette grosse société qui reçoit les accompagnements de l’Etat à hauteur des milliards de francs CFA puisés dans les ressources internes mobilisés sur le dos des contribuables est devenue incapable de jouer valablement son rôle tout en assurant sa mission de service public par la fourniture efficace et disponiblement continuelle de l’électricité devant alimenter les ménages et les commerces mais aussi les services de l’Etat pour que ces derniers soient rentables en exécutant convenablement les taches, chacun en ce qui le concerne, au grand profit de l’intérêt de tous.

    Les supplices causés par ces coupures sont de plusieurs ordres :

    Chez les ménages, on assiste à un climat nauséabond de vie qui caractérise  le quotidien des populations car sans électricité la vie ressemble à une sorte de non vie et que tout bien être devient impossible ajoutés aux pertes énormes enregistrées grâce à l’arrêt ou la reprise subites de la fourniture du courant qui détruisent des appareils électroniques et électroménagers par le dérèglement de l’intensité du courant.

    Les commerces, surtout ceux qui utilisent ou s’alimentent à la base du courant  électrique, ils sont simplement en cessation d’activité du fait de l’arrêt de la fourniture ou de son caractère intermittent qui ne facilite pas la bonne marche des affaires donc une stagnation de l’activité économique ou de son ralentissement.

    Autre secteur paralysé, c’est celui de l’administration publique dans la fourniture des services publiques aux usagers en l’occurrence les contribuables de l’Etat car les fonctionnaires, certains d’entre eux désertent les postes de travail en cas de coupure et d’autres restent sur place sans aucune utilité en attendant vainement le rétablissement inespéré de la fourniture pour enfin vaquer normalement à leurs tâches qui ne sont pas du tout aisées dans ce contexte de forte canicule.

    L’énergie est incontestablement la base du développement de l’activité humaine et industrielle et du surcroit le mobil pour une véritable production de richesse dans un pays. Dans le nôtre, ce précieux instrument est beaucoup plus auréolé de rêves que d’actions concrètes depuis des décennies de la part des différents régimes qui se sont  succédés et point de ces espérances ne nourrissent un lendemain meilleur.

    Le rêve d’une  énergie électrique assurée et continuellement desservie à toute la population est encore revenu à la table des discours dans le dernier message à la nation du Président de la République."

    la suite de cet article sur le site de TamTamInfo

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :