• Le nouveau Président de la République rend hommage au peuple nigérien et à son adversaire Seïni Oumarou

    Le Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya) et ses alliés du second tour de l’élection présidentielle ont organisé, ce lundi, 14 mars 2011 dans l’après midi au siège national du PNDS Tarayya, une cérémonie de réjouissance pour célébrer la victoire de leur candidat au second tour du 12 mars 2011, arrivé en tête avec 57,95% des suffrages exprimés valables selon les résultats globaux provisoires proclamés par la CENI.

    Dans un discours dit à cette occasion, le candidat élu, Président de la République, Issoufou Mahamadou a d’abord eu une pensée pour le peuple nigérien qui l’a élu en arbitrant dans la sagesse avant de remercier tous ceux qui ont rendu possible sa victoire. «C’est le lieu de remercier les militants et sympathisants de tous les autres partis qui ont, au premier comme au second tour, par leur vote, contribué à ma victoire», a indiqué le président, Issoufou Mahamadou. Il devait par la suite saluer les militants de son parti, le PNDS Tarayya, qui, après vingt ans d’opposition, «de résistance, d’abnégation et de privations, mais aussi vingt ans de foi en la victoire finale», a-t-il dit ont rendu possible cette victoire qui «est une étape décisive d’une longue marche entamée depuis des décennies.»
    Le Président Issoufou Mahamadou a surtout saisi cette occasion pour «rendre un hommage à Monsieur Seïni Oumarou, mon adversaire du second tour, en même temps que je salue ceux qui n’ont pas voté pour moi, car en exerçant leur droit de vote, ils ont vivifié la démocratie nigériennes».

    Il a également rendu hommage à la CENI qui a su s’élever au dessus des difficultés de tout genre pour relever le défi de réussir l’organisation des différents scrutins, au CSRD et au Gouvernement de Transition qui avaient investi leur temps, leur énergie, leur savoir, leur savoir-faire pour réunir et asseoir les conditions d’une concurrence saine et loyale.

    Issoufou Mahamadou, rappelle-t-on,  est âgé de 59 ans. Il s’est présenté à cinq reprises à une élection présidentielle et a perdu par deux fois en 1999 et en 2004 face à l’ancien président Tandja Mamadou. Issoufou Mahamadou a été premier ministre du Niger de 1993 à 1995, et président de l’Assemblée Nationale de 1995 à janvier 1996.

    Source : http://www.tamtaminfo.com

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :