• ''La Parenthèse du fleuve'' un roman de Adamou Idé

    à lire ce roman d'un écrivain nigérien, Adamou Idé paru en 2015

    ''La Parenthèse du fleuve'' un roman de Adamou Idé

    [...]Ce roman n'est pas fleuve, mais épais. Avec près de 270 pages, quel bonheur pour les lecteurs en quête de sensations littéraires ! Car le livre sent bon. Il y a le récit romanesque qui nous balance agréablement en campagne et en ville ; des personnages loufoques et attachants naïfs et sincères timorés et rêveurs... Le tout sous une plume alerte, balzacienne en tous points supérieure à son œuvre précédente forte de quelques 9 livres composés de nouvelles comme ''misères et grandeurs ordinaires'' (Editions Cheminante 2008 réédité en 2014), de recueils des poèmes ''Le Cri inachevé'' (Imprimerie Nationale du Niger 1984) et de prose ''Talibo, un enfant du quartier'' 1996. On commettrait un péché mignon en occultant sa nouvelle écrite en langue nationale zarma intitulée ''wa sappé se'' qui veut dire ''Votez pour moi'' en 2003.
    Malgré tout, le livre donne des frissons surtout venant du titre ''la Parenthèse du fleuve'', éditions Tombouctou 2015 nous rappelle en effet l'un des chefs d'œuvre de l'écrivain et dramaturge congolais Soni Labou Tansi qui porte le titre, de '' Parenthèse de Sang suivi de Je soussigné cardiaque (Hatier 1981). Mais en l'ouvrant aucune comparaison ne saute aux yeux. D'autant plus que l'un est une pièce de théâtre et l'autre un roman.
    Près de huit chapitres composent ce roman dont les plus suaves sont ''les rêves impossibles '', ''les enfants du macaroni'', ''secrets du village'', ''on a tirés sur cajou'' et ''les vents tournent''. On peut s'étonner d'ailleurs de ce qu'un roman soit divisé en chapitres. Le genre généralement s'en passe ! [...]

    Lire la suite de cet article paru sur le site Nigercultures

    L'Auteur  (photo © CCFN)

    ''La Parenthèse du fleuve'' un roman de Adamou Idé

    Adamou Idé est né au Niger en 1951, pays deux fois plus grand que la France et cinq fois moins peuplé, traversé à son extrémité sud-ouest par le fleuve du même nom. Même si la langue officielle est le français, le Niger est riche des langues des différentes ethnies qui le constituent. Le Haoussa est la langue nationale la plus utilisée. Celle d'Adamou Idé est le Zarma. Au-delà des langues, la distinction la plus marquante entre les ethnies est leur sédentarité ou leur nomadisme. Le Niger abrite aussi deux univers particulièrement fascinants et inscrits dans l'imaginaire de chacun. L'un minéral : le désert du Ténéré. Et l'autre humain : les tribus peuhls Bororos. Pour autant que l'écriture d'Adamou est inscrite dans cet environnement et ces traditions, elle n'en est pas moins universelle. Adamou Idé fait ses études à la Sorbonne (Université de Paris I). Élève de l'Institut International d'Administration Publique de Paris, il occupera plusieurs postes importants dans l'administration nationale et internationale de son pays, notamment au niveau de la francophonie. Confronté à de nombreuses problématiques humaines à travers son activité professionnelle, l'écriture devient l'exutoire naturel de son engagement. Elle lui permet de retracer des chemins de vie et de dénoncer au passage toutes les injustices rencontrées. Plus qu'un violon d'Ingres, la littérature devient le porte-parole de son humanisme. Lequel est toujours porté par une langue altière, pleine d'humour, de poésie et de générosité. Il écrit aussi bien en français que dans sa langue maternelle : le Zarma. Il a obtenu le 1er Prix national de Poésie en 1981 et le Grand Prix Littéraire Boubou Hama du Niger en 1996. Il est Chevalier de l'Ordre du Mérite du Niger. Misères et grandeurs ordinaires, Tous les blues ne donnent pas le cafard et Camisole de paille, ses deux trois ouvrages édités à La Cheminante font voyager les lecteurs au c?ur d'une Afrique authentique où l'expression des différences culturelles invite tout lecteur à des rencontres universelles car simplement humaines. Adamou Idé a toujours su faire de son écriture une arme subtile et efficace pour dénoncer les dévoiements du pouvoir. L'actualité brûlante de son pays l'incite à présent à s'engager plus avant en politique pour essayer de changer le destin despotique des indépendances en des démocraties adaptées à l'Afrique?

     

    Bibliographie (incomplète)

    Misères et grandeurs ordinaires ; Ed. La Cheminante, 2007 (Nouvelles)

    Tous les blues ne donnent pas le cafard ; Ed. La Cheminante, 2009 (Nouvelles)

    Camisole de paille ; Ed. La Cheminante, 2011 (Roman)

     

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :