• Echange scolaire (suite)

    Nous avons reçu le courrier de l'école de Tajaé-Nomade aujourd'hui !

    C'est avec un grand plaisir que nous avons découvert le travail des enfants  (filles et garçons des classes de CE2, CM1 et CM2), environ 70 pages.

    Avec le peu de moyens à leurs dispositions ils ont réalisés de très beaux dessins, et nous tenons ici à les en féliciter !

    En avant première, voici une petite sélection 

    Classe de CE 2

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Classe de CM 1

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Classe de CM 2

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    Echange scolaire (suite)

    ***

     Encore une fois : Bravo à tous ses enfants !!!

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    ATOUNA
    Lundi 19 Mai 2014 à 18:04

    Tous les nomades sont intelligents et peuvent poursuivre les longues études malgré les conditions de vie difficiles. ils ont la capacité de s'adapter à toutes les situations. J'ai envie de partager avec vous quelques moments de ma vie scolaire: Après être admis au CFEPD, je suis allé à Illéla pour l'entrée en 6ème (alors que jamais je n'ai vu un goudron). et avant cela, ma longue distance c'est d'amener les petits ruminants au pâturage avant la cloche.


    A Illéla, des turpitudes de la vie, ça et là à la recherche d'un nouveau tuteur tous les 3mois. En classe de 5ème, mes amis et moi avions déjà pris la température du milieu. Alors on a combiné à prendre un 2ème tuteur (les femmes des agents de sécurité qui veulent, à l'insu de leurs maris, nourrir les "In CEG" pour bénéficier des allocations à la fin de chaque trimestre). On a compris que c'est une situation confuse et gérable du fait que ces dames ne voudront pas que leurs maris sachent un instant qu'elles nourrissent les In'CEG. Autrement dit (doublons de tuteurs) elles accepteront la moitié de l'allocation qu'on leur remettra à la fin de chaque trimestre. la loi de Darwin, '''ou tu t'adaptes ou tu disparais'''.


    Le jour du marché d'Illéla (mardi), il y avait un vendeur de haricot-riz au coté nord ouest du marché (j'ai oublié son nom), la technique est d'avoir 100F en poche, tu commandes le plat de 100F, après avoir manger tu disparais. si tu es remarqué tu payes sinon le RDV est pris pour le prochain mardi avec la même pièce de 100F.


    En classe de 4ème, les hommes ont pris forme, des citadins type VTT4x4, personnellement, j'étais déjà membre du syndicat sous section USN d'Illéla. On rencontrait des autorités, on organisait des sorties à la découverte d'autres horizons, on planifiait des activités, .... le tuteur n'est plus préoccupation....


    La suite, c'est comme eau de roche, le lycée et l'université. Là, nous étions actifs dans la gestion des structures syndicales (Délégué Général des étudiants en Médecine de Niamey, Secrétaire Administratif du Réseau des Étudiants en Médecine de l'Afrique de l'Ouest REMAO, membre du conseil de faculté de médecine, membre du conseil de l'université...).


    Tous les nomades sont intelligents et peuvent poursuivre les longues études malgré les conditions de vie difficiles.


    Aujourd'hui, mes amis d'enfance qui n'ont pas eu cette chance d'être à l'école sont toujours au village et attendent la nature, certains derrière les animaux. ..Je pouvais l'être aussi...


    Dr ATOUNA Aboubacar


    Médecin Chef du District Sanitaire de Tchintabaraden


    Médecin généraliste, Capacitaire en chirurgie de district


    Grand Hommage à cette Ecole Primaire, à ces enseignants....

    2
    Lundi 19 Mai 2014 à 18:13

    Tanimert woulen Atouna pour ce témoignage...et cette école formera encore beaucoup d'enfants ingénieux et intelligents. La vie décidera s'ils poursuivent ou pas des études, mais dans tous les cas, ils seront la fierté de leurs parents et de leur village : Tajaé !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :