• Crise alimentaire au Niger: Les conséquences

     Un enfant sur dix ne va plus à l’école dans la région de Tahoua, dans le centre du Niger, en raison de la crise alimentaire, selon un recensement de la Direction régionale de l’éducation nationale.

    Selon ce recensement, sur 380.301 écoliers et élèves inscrits à l’école, 34.608 dont 33.756 du primaire et 852 du secondaire n’allaient plus à l’école à la date du 9 mai. Les départements les plus affectés sont Tchintabaraden (7.172), Bouza (6.656), Madaoua (4.996), Tahoua (4.690) département et Keita (4.544).

    La précarité alimentaire est la raison la plus fréquemment évoquée pour expliquer le phénomène, souligne la Direction régionale de l’éducation de Tahoua.

    Cette année, le Niger traverse une crise alimentaire grave, consécutive à la mauvaise campagne agricole qui a accusé un déficit de plus de 600.000 tonnes de céréales.

    Pana 17/05/2012

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :