• 1er Salon de l'agriculture, de l'hydraulique et de l'élevage à Niamey

     Le Premier ministre a présidé l'ouverture du premier Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique et de l'Elevage (SAHEL-Niger 2014) qui s'est tenu à Niamey du 6 au 9 mars : Un espace de dialogue pour la valorisation et la promotion de nos produits agricoles locaux

      Le Premier ministre visitant un stand

    Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a présidé hier au Palais des Sports de Niamey, la cérémonie d'ouverture du 1er Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique et de l'Elevage (SAHEL-Niger 2014). L'objectif de ce salon est de créer un espace de dialogue pour la valorisation et la promotion des produits agricoles locaux en mettant ensemble les acteurs et les professionnels de l'agriculture, de l'hydraulique et de l'élevage. Le thème est : '' Innovations et équipements agricoles pour booster la productivité agricole au Niger''.
    La cérémonie s'est déroulée en présence des présidents des Institutions de la République, des membres du gouvernement, des gouverneurs des régions, des chefs des missions diplomatiques et consulaires et représentants des organisations internationales accrédités dans notre pays, des responsables des organisations des producteurs agricoles des pays amis et de plusieurs invités.
    Le Niger est un pays dont l'économie est à 80% rurale. La population est en grande partie constituée d'agriculteurs et d'éleveurs. Ce forum est une occasion idéale pour les décideurs, les producteurs et opérateurs économiques de se retrouver, ensemble, pour échanger, en vue d'apporter les meilleures réponses aux attentes des laborieuses populations. Dans son intervention, le président du Réseau National des Chambres d'Agriculture (RECA) a indiqué que son réseau et l'ensemble des organisations des producteurs s'investissent, depuis plusieurs années, pour la première édition de ce Salon, afin que cette rencontre soit un temps fort d'échange, de partage et de réflexion sur l'agriculture, l'hydraulique, l'élevage et l'environnement au Niger. ''Le Sahel 2014 sera la vitrine de la mise en œuvre de l'Initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens), dans tous ses axes stratégiques. Une initiative que la profession soutient au regard des opportunités qu'elle offre aux différents maillons en amont et en aval de la production'', a déclaré Elhadj Bello Boubacar.

    L'Initiative 3N constitue l'un des axes du Programme de Renaissance du Président de la République, et accorde une place de choix à la valorisation et la promotion des productions. Ainsi le président du RECA a rappelé la tenue, en février dernier, du forum sur l'agriculture familiale à Maradi, les préoccupations des participants et leurs inquiétudes par rapport à la très forte pression exercée sur le foncier avec des rythmes et tendances que prennent les lotissements exagérés opérés par les collectivités territoriales. Il a annoncé qu'un appel a été lancé aux autorités politiques et administratives pour freiner les opérations de lotissements qui nuisent au développement du secteur agricole.
    Elhadj Bello Boubacar a en outre remercié l'Etat du Niger, les partenaires techniques et financiers, les projets et programmes, les établissements publics et privés, pour leur contribution matérielle et financière à l'organisation de ce premier salon qui a reçu l'appui technique en matière organisationnel du Commissariat à l'Organisation des Grands Evènement (COGE).
    Dans son discours d'ouverture, le Premier ministre, Chef du gouvernement, a affirmé la pertinence du thème de ce premier salon et qualifié les producteurs de ''clés de la croissance et du développement de l'Afrique''.
    Il a ensuite indiqué que le Niger dispose d'atouts importants à exploiter pour le développement du secteur agricole. Il s'agit désormais de les valoriser à travers le Sahel-Niger 2014, a-t-il dit, avant de souligner que l'Initiative 3N privilégie l'appropriation de la stratégie par les acteurs du monde rural, et qu'elle met un accent particulier sur le développement des cultures irriguées, l'intensification des cultures pluviales, la sécurisation de l'élevage, la prévention et la gestion des crises alimentaires et des catastrophes naturelles. Elle est aujourd'hui à sa troisième année d'exécution avec des résultats fort encourageants. 


    Seini Seydou Zakaria (Le Sahel)

    ***

    Les jardiniers de Timia (Aïr) étaient présent à ce 1er salon 

    Pour en savoir plus sur cette localité de l'Aïr, consultez l'excellent blog de notre ami Ousamane Alghoubas : TIMIA Au coeur du Sahara nigérien

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :